Bouteflika rechute, il est au plus mal

Bouteflika rechute, il est au plus mal dans Flash - Scoop bbbb

Abdelaziz Bouteflika serait de nouveau au Val-De-Grâce

Absent depuis un bon moment sur les écrans de la chaine de télévision étatique, au moment où certains noms, connus pour leurs allégeance au chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, a été, finalement, transféré  à Paris pour y effectuer des examens complémentaires, a-t-on appris ce dimanche soir. 

Pour le moment, ni l’agence gouvernementale APS, ni l’Agence France Presse (AFP) de sa part, n’ont révélé l’information.

Un de nos contacts à Paris vient de nous indiquer que le chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, serait de nouveau au Val-De-Grâce, depuis mardi 8 octobre. Selon notre source, ‘‘Bouteflika est arrivé à 16H30 GMT à l’aéroport parisien du Bourget. Il a été immédiatement conduit, cette fois-ci, sans escorte militaire, à l’hôpital militaire du Val-De-Grâce”.

Il semblerait au final que Bouteflika n’a jamais cessé de multiplier les va et vient, discrets, entre l’Algérie et le Val-de-Grâce, pour des soins et examens complémentaires.

Cette énième hospitalisation à l’étranger du chef de l’Etat algérien repose, plus fortement encore, la question de son incapacité de briguer un autre mandat.

Il est impossible, à l’heure où nous publions ces lignes, de dire si le chef d’Etat algérien est vraiment dans un état de santé dégradé ou non.

Coupe du monde 2014 : Affaire Nakoulma

Comme annoncé en exclusivité hier, le milieu de terrain Burkinabé avait officiellement écopé de deux cartons jaunes lors des confrontations du deuxième tour, opposant son équipe nationale le Burkina Faso face au Gabon et le Niger, à ne pas confondre avec le Nigéria. Ce qui confirme que sa participation dans le match aller des barrages face à l’Algérie est illégale.

En effet, lors du match du deuxième tour, du groupe E, joué entre le Niger et le Burkina Faso le dimanche 9 juin 2013, terminé avec le score de 1 but à 0 pour le Burkina Faso, Prejuce Nakoulma a obtenu son premier carton jaune à la 68 eme minute du jeu. Le but a été signé : Jonathan Pitroipa à la 81 eme minute de la rencontre. 

Coupe du monde 2014 : Affaire Nakoulma  dans Flash - Scoop 1379036_674860965872439_631281201_n

Match Niger - Burkina Faso

Le samedi 07 septembre 2013, lors du dernier match du même groupe E, comptant pour le deuxième tour, Prejuce Nakoulma écope d’un autre carton jaune à la 35 eme minute du match opposant sa sélection face au Gabon, avant qu’il marque le seul but de la rencontre à la 54 eme minute du jeu. Le match s’est soldé par le score d’un but à zéro pour le Burkina Faso.  

1374705_674862992538903_1743306267_n dans Flash - Scoop

Match Burkina Faso - Gabon

Vers un scénario Tunisie – Cap Vert :

Dans un premier temps qualifié pour les barrages des éliminatoires de la Coupe du monde, le Cap-Vert avait finalement dû céder sa place à la Tunisie. La FIFA avait décidé d’annuler le score du match entre ces deux équipes et d’attribuer la victoire, sur tapis vert, aux Tunisiens.

Jeudi 12 septembre 2013, la commission de la FIFA a tranché, le Cap-Vert ne disputera pas le 3etour des éliminatoires de la zone Afrique. Le match Tunisie – Cap-Vert, perdu 2 buts à 0 par les Aigles de Carthage, a été annulé et les coéquipiers de Wahbi Khazri se sont vus attribuer la victoire sur tapis vert. En cause, la titularisation de Fernando Varela, «aligné avant d’avoir purgé l’intégralité de sa suspension de quatre matches» avait précisé le communiqué de la FIFA.

Le Cap-verdien s’était rendu coupable d’un comportement antisportif lors du match Guinée Equatoriale – Cap-Vert, et n’était donc pas qualifié pour «la finale» du groupe B face à la Tunisie.

Selon le communiqué de la FIFA : « La Tunisie est déclarée vainqueur de ce match par forfait sur le score de 3-0 et se qualifie ainsi pour le troisième et dernier tour des qualifications africaines pour la Coupe du monde en terminant en tête du groupe B du deuxième tour avec quatorze points, le Cap-Vert étant relégué à la deuxième place avec neuf points », précise un communiqué officiel. La sanction en question résulte du fait que le joueur cap-verdien Fernando Varela a été aligné avant d’avoir purgé l’intégralité de sa suspension de quatre matches dont il a écopée après avoir reçu un carton rouge pour comportement antisportif envers un officiel de match lors du match de qualification pour la Coupe du monde disputé le 24 mars 2013″.

Si le résultat du 24 mars avait été annulé par la FIFA, la sanction donnée au joueur ne l’était pas. Dans ce groupe B, la FIFA a été omniprésente puisque 3 matches ont été annulés, donnant lieu à des victoires sur tapis vert. Les 3 points retirés au Cap-Vert et redonnés à la Tunisie ont bouleversé donc le classement établi sur le terrain. La Tunisie avait grimpé donc de 11 à 14 points, tandis que le Cap-Vert avait tombé, lui, de 12 à 9 points, perdant au passage sa première place du groupe.

En attendant que la fédération algérienne du football (FAF) use de ses droits les plus absolus, la FIFA pourrait qualifier l’Algérie au détriment du Burkina Faso, avant même le match retour, prévu le 19 novembre au stade Mustapha Tchaker de Blida.

Pour le moment, aucune information de l’instance présidée par Mohamed Raouraoua, mais toutes les feuilles des matchs cités prouvent que le joueur Burkinabé ‘‘Prejuce Nakoulma’’ avait écopé de deux cartons jaunes lors des trois derniers matchs, malgré que la page de la FIFA reste inaccessible !           Le lien du 1er match : http://www.matchendirect.fr/live-score/niger-burkina-faso.html?fb_action_ids=3563784790273%2C3562985970303&fb_action_types=og.likes&fb_source=other_multiline&action_object_map=%7B%223563784790273%22%3A315213528587063%2C%223562985970303%22%3A10150925140164376%7D&action_type_map=%7B%223563784790273%22%3A%22og.likes%22%2C%223562985970303%22%3A%22og.likes%22%7D&action_ref_map=%5B%5D

   Le lien du 2 eme match :   http://www.matchendirect.fr/live-score/gabon-burkina-faso.html?fb_action_ids=3563784790273%2C3562985970303&fb_action_types=og.likes&fb_source=other_multiline&action_object_map=%7B%223563784790273%22%3A315213528587063%2C%223562985970303%22%3A10150925140164376%7D&action_type_map=%7B%223563784790273%22%3A%22og.likes%22%2C%223562985970303%22%3A%22og.likes%22%7D&action_ref_map=%5B%5D

Coupe du monde 2014 : Le Burkina Faso risque l’élimination

Coupe du monde 2014 : Le Burkina Faso risque l’élimination dans Flash - Scoop 1

le Burkina Faso bat l'Algérie à Ouagadougou (3-2)

Au terme d’un match à rebondissements, le Burkina Faso bat l’Algérie à Ouagadougou (3-2) au match aller des barrages au Mondial 2014. Tout s’est joué sur un penalty généreux transformé par Bancé (86e). Avant ça, Pitroipa (47e) et Koné (65e) avaient marqué pour les Etalons. Les égalisations pour Algériennes de Feghouli (50e) et Medjani (69e) n’ont pas suffi.

Peut être que jusque là tout semblera normal. Sauf que la surprise est de taille : L’attaquant Burkinabè ‘‘Prejuce Nakoulma’’ qui joue au club Polonais ‘‘Gornik Zabrze’’ pourra créer une surprise qui n’arrangera pas les affaires du coach Put.

En effet, le joueur en question avait écopé de deux cartons jaunes lors des matchs du dernier tour des éliminatoires de la coupe du monde de 2014. 

2 dans Flash - Scoop

L’attaquant Burkinabè ‘‘Prejuce Nakoulma’’ avait écopé de deux cartons jaunes lors des matchs du dernier tour des éliminatoires de la coupe du monde de 2014.

Nakoulma avait écopé d’un premier avertissement lors du match opposant le Burkina Faso au Niger, suivi d’un autre carton jaune au match contre le Gabon. Il a été même aligné dans le onze Burkinabé face au Togo, ce qui veut dire qu’il a eu deux cartons jaunes durant les trois derniers matchs des éliminatoires du mondial Brésilien de 2014, donc sa participation au match face à l’Algérie est illégale.

En attendant le match retour, prévu le 19 novembre 2013 au stade Mustapha Tchaker de Blida, la fédération algérienne de football (FAF) doit déposer, en urgence, un rapport auprès de la confédération africaine du football (CAF).

Une source avance déjà que les avertissements sont mentionnés sur les feuilles des matchs précédents et que les sites « soccerway » et « Koora El Arabi » ont relayé l’information, au même titre que les deux joueurs Algériens Essaid Belkalem et Adlane Guedioura, sanctionnés pour le match retour à Alger.

Corruption à l’hôtel El-Djazair.

Corruption à l’hôtel El-Djazair. dans Corruption en Algérie telechargement1

Corruption à l’hôtel El-Djazair .

Le « Baron » de l’hôtel El-Djazair est protégé par toutes les forces « occultes » de notre pays, à commencer par Messaid, actuellement chef cabinet de Sellal,  sans oublier les autres y compris des éléments du « DRS ».

L’hôtel à ‘‘PAPA’’ est devenu un lieu « privilégié  » aux « cadres de la nation »…….ET LE CAUCHEMAR CONTINU A L’HÔTEL EL DJAZAIR !

Qui protège M. HAMAMOUCHE Kamel le DG de l’hôtel El Djazair qui gère cet établissement public de renommé mondial comme s’il exploitait un héritage personnel légué par ses grands parents ?

Les travailleurs de cette entreprise et la presse ne cessent de dénoncer depuis des années et de crier haut et fort leur colère et leur désarroi mais il semble que ce baron est indéboulonnable.

D’après les détails fournis par les travailleurs et révélés par l’inspection générale des finances, il semble que ce gestionnaire est un rapace prédateur qui ne lâche rien. Il bouffe tout en bavant au su et au vu de tout le monde.

Tout y passe, il prend des commissions dans tout acte de gestion:


Contrat du parking, importation des lustres et appliques en plaqué or, moquettes et jacuzzi, la rénovation de l’hôtel Boussaâda et j’en passe. Tous les achats et acquisitions ont été réalisés sans la commission des marchés. Il réalise, il prend ses commissions et après il régularise la paperasse sur-mesure.

L’analyse du poste créances (qui est un actif au sens gestion) est délaissée au profit du compte fournisseur (dettes) car il gère personnellement ce segment en remettant personnellement les chèques aux fournisseurs. Même les sociétés privées disposent de services approvisionnements dont la gestion est confiée à des chefs de services.

Il utilise des employés véreux qui encaissent par le biais de leurs comptes personnels les chèques et les commissions et qu’ils lui reversent.

La célèbre discothèque Pacha club est confiée par un contrat bidon à un ami de son fils qui prélève chaque semaine 300 000 dinars pour son argent de poche. M. FELGOUN de la chaine 3 a laissé une dette de 9 000 000 de dinars.

Pour la nourriture et la viande il magouille avec deux fils d’un restaurateur de la madrague ou tous les achats sont largement surfacturés.

Il a recruté 300 agents de sécurité tous issus de son quartier d’El Harrach tout en licenciant 250 travailleurs abusivement et qui ont obtenu gain de cause auprès de la justice mais il refuse de les réintégrer en toute impunité. Bien sur, le président du syndicat UGTA est un agent de sécurité issu du même quartier que lui.

On dit qu’il est protégé par le sulfureux MEGUEDEM qui fait couler beaucoup d’encre et le colonel Khaled du DRS qui était au ministère de la justice et qui est actuellement sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’affaire de l’autoroute Est-Ouest.

Et, la cerise sur le gâteau, même sur le plan femmes, il se sert dans l’hôtel. Marié à une première femme, il devient bigame en épousant une femme de chambre et après son décès, il épouse une autre employée dans le commercial de l’établissement.

Encore le St George ! Jusqu’a quand?

LIBYE : Le Premier ministre libyen Ali Zeidan a été libéré

LIBYE : Le Premier ministre libyen Ali Zeidan a été libéré dans Actualité libye-ali-zeidane-premier-ministre

Le Premier ministre libyen Ali Zeidan

Enlevé jeudi matin dans un hôtel de Tripoli, le Premier ministre libyen Ali Zeidan a été libéré quelques heures plus tard. Cette action survient cinq jours après la capture par un commando américain d’un Libyen affilié à Al-Qaïda.

Le gouvernement libyen annonce que le Premier ministre Ali Zeidan a été libéré. Il avait été enlevé au petit matin par des hommes armés dans un hôtel de la capitale lybienne.

La brève détention d’Ali Zeidan survient quelques jours après la capture, à Tripoli, samedi 5 octobre, d’un responsable d’Al-Qaïda, Abou Anas al-Liby, par un commando américain. Une action qui avait suscité la colère de mouvements islamistes, certains accusant le gouvernement libyen d’avoir été informé au préalable de cette opération.

Deux ans après le renversement et la mort de Mouammar Kadhafi, le gouvernement libyen issu de cette révolution peine à imposer son autorité aux nombreux groupes armés restés actifs sur l’ensemble du vaste territoire de la Libye. 

Libye: le Premier ministre Ali Zeidan enlevé par un groupe armé

Libye: le Premier ministre Ali Zeidan enlevé par un groupe armé dans Actualité ali-zeidan

Le premier ministre libyen, Ali Zeidan

Le premier ministre libyen, Ali Zeidan, a été enlevé, jeudi 10 octobre à l’aube, par un groupe d’anciens rebelles qui lui reprochent d’avoir autorisé la capture par l’armée américaine d’un responsable d’Al-Qaida sur le sol libyen.

Le gouvernement indique que le premier ministre a été conduit  »vers une destination inconnue, pour des raisons inconnues » par un groupe d’hommes qui seraient des ex-rebelles. Cet enlèvement a été immédiatement condamné par Londres qui a appelé à sa  »libération immédiate ».

Des hommes armés se sont emparés de M. Zeidan alors qu’il quittait l’hôtel Corinthia à Tripoli. La Chambre des révolutionnaires de Libye, une milice constituée d’ex-rebelles, a revendiqué le rapt, précisant que M. Zeidan était  »en bonne santé » et qu’il serait  »bien traité ».  »Son arrestation survient après la déclaration de John Kerry concernant la capture d’Abou Anas Al-Libi, après qu’il a dit que le gouvernement libyen était informé de cette opération », a déclaré un porte-parole de cette brigade, qui dépend officieusement du ministère de l’intérieur.  

L’opération militaire américaine qui a eu lieu samedi à Tripoli a suscité la colère de mouvements islamistes, certains accusant le gouvernement d’en avoir été informé au préalable. Si le Congrès, la plus haute autorité politique du pays, a enjoint à Washington de lui remettre  immédiatement Abou Anas Al-Libi, actuellement détenu sur un navire américaine, M. Zeidan a lui affirmé que l’affaire n’affecterait pas les relations entre son pays et les Etats-Unis.

Mohamed IV, roi du Maroc refuse de rencontrer sa demi-sœur Israélienne

Mohamed IV, roi du Maroc refuse de rencontrer sa demi-sœur Israélienne dans International photo-www.rap125.com-roi_maroc_israel_01550

Mohamed IV, roi du Maroc refuse de rencontrer sa demi-sœur Israélienne

L’israélienne Hedva Selaa, 53 ans, ancienne soldate de Tsahal, aujourd’hui réceptionniste dans un hôtel à Eilat, prétend être la fille naturelle de Hassan II.

C’est en tout cas le “scoop” présenté le 19 août dernier en Une d’un supplément du quotidien israélien à grand tirage Yedioth Aharonot (photo).

Sous le titre “le roi et moi”, Hedva (Selaa est le nom de son mari) pose avec une photo du roi défunt – un cliché censé souligner leur ressemblance. Intitulé “une princesse marocaine”, l’article raconte la romance qu’aurait eue Anita Benzaquen, la mère de Hedva, en 1952, avec le prince héritier Moulay Hassan, alors âgé de 23 ans.

Deux enfants seraient nés des amours illégitimes du prince et d’Anita, nièce de Léon Benzaquen, figure de la communauté juive marocaine et futur ministre des PTT. Si Jacky, l’aîné, refuse toujours de parler à la presse, Hedva, la cadette, a décidé de “tout révéler” 8 ans après le décès de sa mère Anita, en 1997. Une mère que Hedva n’hésite pas à qualifier de femme frivole et multipliant les aventures. “Un test ADN n’est pas envisageable, admet Hedva, et mon frère Jacky a brûlé toutes les archives de notre mère après sa mort”.

Même si son récit s’appuie sur des recoupements familiaux troublants, Hedva n’a aucune preuve tangible à avancer. Aussi, elle ne demande rien, et notamment pas d’argent. Son unique souhait, dit-elle, est de “rencontrer mon demi-frère, le roi Mohammed VI”.

Pour tenter de donner suite à cette demande, Yedioth Aharonot a, bizarrement, contacté Badreddine Radi, un fonctionnaire du ministère de la Communication à Rabat. Après “24 heures de réflexion”, dit le quotidien israélien, M. Radi a répondu que le Maroc “ne donnera aucune réponse officielle à ce récit”.

Le chef de la sûreté de la wilaya de Tizi-Ouzou suspendu de ses fonctions

Le chef de la sûreté de la wilaya de Tizi-Ouzou suspendu de ses fonctions  dans Flash - Scoop 4174956-6335555

Le général major Hamel Abdelghani, DGSN

C’est officiel : Le chef de la sûreté de la wilaya de Tizi-Ouzou, le commissaire divisionnaire M-B, a été suspendu de ses fonctions dans la matinée de mardi.

Le motif de cette décision prise par la direction générale de la sûreté nationale(DGSN) n’est autre que le travail que le désormais ex-chef de sureté de wilaya qu’à commencé depuis sa nomination le 11 avril 2011 à la tête de la police de Tizi-Ouzou, en s’attaquant directement à la corruption qui a touché les éléments de police.

D’après une information d’un commissaire de la ville des genets, on reproche à l’ex-premier responsable de la police de la wilaya de Tizi-Ouzou d’avoir médiatiser l’affaire de l’implication et complicité du commissaire de Draa-El Mizane (Sud de Tizi-Ouzou) dans une affaire de corruption, ce qui a secoué la DGSN à Alger surtout après l’arrestation, en fin Aout dernier, de sept autres policiers complices.

Il parait aussi que l’ex numéro 1 de la police de Tizi-Ouzou a refusé de recevoir un émissaire de Saïd Bouteflika, dans l’après midi de jeudi 03 octobre, venu en civil et qui n’est autre qu’un haut gradé de l’armée nationale (ANP), ce qui a provoqué la colère du clan présidentiel à Alger et c’est ainsi que la décision de sa suspension a été prise hier mardi par le général major Hamel Abdelghani.

En ce moment, c’est son adjoint qui a été désigné pour assurer l’intérim en attendant la fin de l’enquête qui a commencé il y a de cela 3 semaines.

 

 

 

Tizi-Ouzou : Embouteillages

Tizi-Ouzou : Embouteillages dans On vous le dit parisLes feux de circulation qui ont été récemment remis en marche, dans la ville de Tizi-Ouzou, notamment celui du rond point 20 avril dit ‘‘la tour’’, celui au niveau des bâtiments bleu et celui de la montée du stade 1 er novembre, étouffent la vie des automobilistes depuis la journée du lundi 30 Septembre.

On sait tous que les feux de circulation servent à réguler la circulation automobile, mais pas au point de créer d’énormes bouchons, car entre le feu vert et le feu rouge il y a à peine 5 secondes -je n’exagère pas du tout- causant d’énormes bouchons et une attente interminable. Même les transporteurs ont tenu à exprimer leurs ras le bol, en se rendant au commissariat de police de la ville, dans la matinée du mardi, envers cette situation et surtout devant un autre phénomène : Les multiples barrages de police qui rendent la circulation infernale.

Ils auraient dû au moins prendre la peine de prendre exemple sur celui du fleuristes car au niveau de celui ci ça marche impeccable, espérons que les autorités concernées vont rectifier les choses … !

 

Quand un Président d’APW rêve de devenir wali !

Il y a de ces P/APW dont le rêve est de devenir seulement wali. Il en est ainsi de celui de Tizi-Ouzou, qui, interpelé sur sa position concernant la légèreté avec laquelle il a eu à débattre des problèmes de l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, répliqua que l’assemblée qu’il préside a d’autres chats à fouetter que de s’attarder sur ces problèmes secondaires.

Parmi les élus, il se trouva quelqu’un qui lui a rappelé que Kamel Abbas, actuel wali de Boumerdes, à l’époque qu’il était secrétaire général de la wilaya de Tizi-Ouzou avait déclaré à une délégation d’étudiants que le wali de Tizi-Ouzou avait autres choses à faire que d’écouter ces derniers.

Aussitôt, le P/APW de Tizi-Ouzou répliqua que cette comparaison ne fait que le flatter puisqu’il a toutes les chances dans ce cas là de devenir wali.

Il ne croyait pas si bien dire puisque actuellement son parti, le FFS, est en train de négocier avec le clan de Bouteflika quelques strapontins  de walis, entre autres.

Il est vrai que ses limites ne peuvent pas lui permettre d’aspirer à d’autres responsabilités, mais c’est déjà beaucoup pour lui. Car disons clairement les choses : Et quoi d’autre demain ?

C’est ça l’artiste aux talents multiples, Haroun Hocine.

Quand un Président d’APW rêve de devenir wali ! dans Flash - Scoop maxresdefault

Hocine Haroun, P/APW de Tizi-Ouzou

 

12345...17

Pourvillerupt2014 |
C2i3 |
Onesto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demoschange
| Collectifensa
| I.D.E.A.L. GONFARON