• Accueil
  • > Confidences
  • > Tizi Ouzou : L’installation du nouveau chef de sûreté de wilaya tarde.

Tizi Ouzou : L’installation du nouveau chef de sûreté de wilaya tarde.

Le DGSN, le général-major Abdelghani Hamel

Depuis plus de quatre mois, le 8 Octobre exactement, que la sureté de wilaya de Tizi Ouzou est restée sans chef. Le départ actionné d’Alger, de l’ancien chef de sûreté de wilaya, Moussa Belabbès, a causé un handicap pour la gestion du dossier, notamment que celui-ci a nettoyé la ville du phénomène du banditisme.

Son successeur intérimaire, Djamel Louli, n’a pris la fonction que 42 jours, du 8 octobre au 20 novembre, jour où il a eu un AVC et transféré en urgence au CHU de Tizi Ouzou. Il vient d’être admis à la retraite anticipée, pour invalide. Sa femme et son fils, capitaine du DRS au niveau du secteur militaire de Tizi Ouzou, ont refusé les offres du DGSN, le général-major Abdelghani Hamel, pour le transférer en France afin de subir les soins.

Depuis, des noms ont été annoncé pour le poste du chef de sûreté de wilaya, à l’image du chef de sûreté de wilaya de Tlemcen, Mbarek Lahlouhi et de Rachid Derouazi chef de sûreté de wilaya de Souk Ahras ou de l’ancien chef de la police judiciaire de Tizi Ouzou, Madjid Aknouche, qui n’est autre que l’actuel chef de sûreté de wilaya de Skikda.

Au final, on apprend que c’est le commissaire divisionnaire de la voirie de Tizi Ouzou, Djamel Hadjerass qui sera nommé à ce poste. Il devait être installé mardi 11 février par le DGSN mais cela a été reporté à dimanche 23 février sans aucune information. Concernant Moussa Belabbès, il sera lui aussi installé à la tête de la police de Souk Ahras.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Pourvillerupt2014 |
C2i3 |
Onesto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demoschange
| Collectifensa
| I.D.E.A.L. GONFARON