• Accueil
  • > Archives pour février 2014

Archive pour février, 2014

Tizi Ouzou : L’installation du nouveau chef de sûreté de wilaya tarde.

Le DGSN, le général-major Abdelghani Hamel

Depuis plus de quatre mois, le 8 Octobre exactement, que la sureté de wilaya de Tizi Ouzou est restée sans chef. Le départ actionné d’Alger, de l’ancien chef de sûreté de wilaya, Moussa Belabbès, a causé un handicap pour la gestion du dossier, notamment que celui-ci a nettoyé la ville du phénomène du banditisme.

Son successeur intérimaire, Djamel Louli, n’a pris la fonction que 42 jours, du 8 octobre au 20 novembre, jour où il a eu un AVC et transféré en urgence au CHU de Tizi Ouzou. Il vient d’être admis à la retraite anticipée, pour invalide. Sa femme et son fils, capitaine du DRS au niveau du secteur militaire de Tizi Ouzou, ont refusé les offres du DGSN, le général-major Abdelghani Hamel, pour le transférer en France afin de subir les soins.

Depuis, des noms ont été annoncé pour le poste du chef de sûreté de wilaya, à l’image du chef de sûreté de wilaya de Tlemcen, Mbarek Lahlouhi et de Rachid Derouazi chef de sûreté de wilaya de Souk Ahras ou de l’ancien chef de la police judiciaire de Tizi Ouzou, Madjid Aknouche, qui n’est autre que l’actuel chef de sûreté de wilaya de Skikda.

Au final, on apprend que c’est le commissaire divisionnaire de la voirie de Tizi Ouzou, Djamel Hadjerass qui sera nommé à ce poste. Il devait être installé mardi 11 février par le DGSN mais cela a été reporté à dimanche 23 février sans aucune information. Concernant Moussa Belabbès, il sera lui aussi installé à la tête de la police de Souk Ahras.

Insécurité à Tizi Ouzou : Hold-up à l’agence postale Timizart

Hold-up à l’agence postale TimizartL’agence postale du chef lieu communal de Timizat, située à 30 Km au Nord-Est de Tizi Ouzou, a fait l’objet tôt ce samedi matin aux environs de 8 h 15, d’un hold-up, commis par un groupe armé.

Il était 8 h 15 minutes, juste après quelques minutes de l’ouverture de l’agence, quand un véhicule de type (Renault Kango) s’est garé devant le bureau. Quatre hommes, encagoulés, dont un seul armé d’un fusil à pompe étaient à bord.

Pendant que le chauffeur fait la garde, les trois autres font irruption et somme le receveur de tout vider.

Une fois le huld-up qui n’a pris que quelques minutes, les assaillants ont pris fuite vers une destination inconnue, emportant avec eux une somme qui reste pour le moment inconnue.

C’est le deuxième bureau de poste de la daïra de Ouaguenoune, après celui de Boudjima (le 15 septembre 2013), qui subit un hold-up.

Le maire de cette localité déplore les conditions sécuritaires dont toute cette région est prise. Pour lui, ce n’est pas normal qu’une commune de plus de 38 000 habitants, reste sans sécurité, pourtant les travaux du siège du commissariat de police sont achevés depuis 2010 et il n’attend que son ouverture. Et de continuer « Combien de fois, le wali de Tizi Ouzou et les différents responsables ont été interpellé sur l’urgence de l’ouverture de ce commissariat, mais ils justifient à chaque fois, par le retard des travaux du célibatorium qui recevra les effectifs. Toute la région d’Ath Jennad est livrée à elle-même, même si la commune voisine de Fréha est occupée de la gendarmerie et d’un commissariat de police».

Pourvillerupt2014 |
C2i3 |
Onesto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demoschange
| Collectifensa
| I.D.E.A.L. GONFARON