• Accueil
  • > Archives pour janvier 2014

Archive pour janvier, 2014

Des proxénètes pour organiser Miss Djurdjura 2014 à Tizi-Ouzou.

Alors que certains s’affairent dans les derniers préparatifs de la 9eme édition de « la Miss Kabylie », qui aura lieu cette année le 12 janvier à l’hôtel les 3 roses (Ex-concorde) de Tizi-Ouzou, on apprend que d’autres pervers et proxénètes s’apprêtent à lancer une autre activité qu’ils ont nommé: « Miss Djurdjura » !

la 9eme édition de « la Miss Kabylie »

la 9eme édition de « la Miss Kabylie »

Pourquoi « Miss Djurdjura » alors que madame Feriel Ait Ahmed organise « la Miss Kabylie » depuis 2005 ?

Probablement un effet de l’engourdissement de la fin d’année 2013.

Il ne s’agit que du couple Ould Ali El-Hadi et de son conseiller culturel, Hocine Haroun, artiste aux talents multiples, et néanmoins président de l’APW FFS de Tizi-Ouzou, ayant apporté son soutien au directeur de la culture, après l’annonce par l’APW de Tizi-Ouzou, en février 2011, de l’ouverture officielle d’une enquête concernant la gestion des travaux de rénovation du théâtre régional Kateb Yacine. Et pour rajouter de la sauce à ces deux complices de la folklorisation de la Kabylie, ils ont fait appel à un autre serviteur qui n’est autre que le patron de l’école hôtelière privée « le Jardin Secret », Farid Ait Bachir, habitué d’organiser des soirées – de tout est permis- dans son commerce situé au lotissement Hamoutene de M’douha.

Le couple HAROUNE-OULD ALI , les deux compères

Le couple HAROUNE-OULD ALI , les deux compères

Un an après les élections locales, nous n’avons vu qu’un « semblant président d’APW, surnommé artiste aux talents multiples » engoncé et gêné aux entournures, encore mal remis du désaveu que la réalité lui a froidement infligé à propos des subventions accordées au mouvement associatif, n’ayant même pas le courage de s’en expliquer…ou de s’en excuser. (On reviendra sur ce sujet).

Hocine Khelifa, directeur des opérations du Jardin Secret, un repris de justice, mouillé mainte fois dans des affaires de chèques sans provisions, aurait été chargé par le directeur de la culture de Tizi-Ouzou, Ould Ali El-Hadi (ex directeur de campagne de Bouteflika à Tizi-Ouzou) pour organiser un défilé intitulé « Miss Djurdjura ».

Hocine Khelifa, directeur des opérations du Jardin Secret

Hocine Khelifa, directeur des opérations du Jardin Secret

A l’heure actuelle plusieurs filles auraient retiré leurs candidatures suite à des propositions inappropriées de la part des organisateurs. Connaissant le CV des organisateurs, il faut se poser un tat de questions. Cette idée soudaine d’organiser un défilé de mode « Miss Djurdjura », à l’approche des élections présidentielles, par des non professionnels dans le domaine, nous amène à se demander à quoi sera destiné ce ballet.

Et c’est bien cela qui est le plus grave : nous avons, en guise de responsables, des hommes, déshonorables et incapables d’être sympathiques, et dont la seule orientation pour être maintenus a été la soumission, la trahison et le marchandage. Tout simplement, des dealers politiques. Des hommes dont le programme se résumait ainsi. 

Ça sera surement un échec sur toute la ligne….
Une fille avertit en vaux deux.

Pourvillerupt2014 |
C2i3 |
Onesto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demoschange
| Collectifensa
| I.D.E.A.L. GONFARON