L’AVC du chef de sûreté de la wilaya de Tizi-Ouzou

La police de Tizi-Ouzou sans chef

La police de Tizi-Ouzou sans chef

Djamel Louli, chef de sûreté de la wilaya de Tizi-Ouzou, intérimaire depuis mardi 8 octobre, est toujours gardé au CHU Nédir Mohamed de Tizi-Ouzou, dans un état critique.

Admis en urgence durant la nuit de mercredi 20 novembre, suite à un malaise cardiaque selon les informations qui circulent, il s’est avéré finalement que c’est un AVC et il est paralysé au coté gauche, comme exactement le cas du chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika.

On vient d’apprendre que sa femme et son fils, capitaine du DRS au secteur militaire de Tizi-Ouzou, ont refusé l’offre du général-major Abdelghani Hamel, directeur général de la sureté nationale, qui est une prise en charge de la DGSN et le transférer pour des soins à l’étranger.

Il semblerait que ce qui les intéresse, pour le moment, c’est de faire valoir ses droits à la retraite. Mais en attendant, le poste du chef de sûreté de wilaya est toujours vacant, en attendant l’arrivée de celui qui va gérer les prochaines élections présidentielles d’avril 2014 : Lahlouhi Mbrak, actuel chef de sûreté de la wilaya de Tlemcen.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Pourvillerupt2014 |
C2i3 |
Onesto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demoschange
| Collectifensa
| I.D.E.A.L. GONFARON