APW de Tizi-Ouzou : Concours sale pour le village le plus propre

Mon petit coup de gueule aujourd’hui sera : ‘‘un zéro pointé, monsieur l’artiste aux talents multiples « .

De retour, en fin de journée, des états généraux sur l’environnement de la wilaya de Tizi-Ouzou, qui se sont tenues à la maison de la culture Mouloud Mammeri, j’écoutais sur la radio locale des services DRS, la retransmission des interventions des organisateurs, comme s’ils venaient de  » refaire le monde « .

Et qu’elle ne fut pas ma stupéfaction d’entendre ‘‘cet artiste aux talents multiples’’ déclarer tout de go que “Tout le monde est coupable, mais la grosse part de responsabilité dans cette situation incombe à l’état … Aujourd’hui, dès que vous sortez votre portable au volant d’un véhicule, même si vous êtes seul sur une autoroute, vous êtes interpellé par un policier ou un gendarme qui sort de nulle part. Pour un défaut de ceinture, on ne vous rate jamais, mais si vous déchargez une cargaison de déchets en pleine chaussée, nul n’est concerné. Pas de gendarme, pas de policier !”… Ça m’a vite rappelé sa position, et celle de ‘‘ses camarades du FFS’’ lors des sessions de l’ancienne APW sur l’insécurité et le blocage du projet du PNUD par ce même gouvernement avec lequel, le parti de Hocine Ait Ahmed, fait alliance.

APW de Tizi-Ouzou : Concours sale pour le village le plus propre dans Corruption en Algérie p070_0_00_1

Le wali et le président d'APW de Tizi-Ouzou

 

Pire encore : Quelques participants, relayés par des cadres islamo-conservateurs de l’administration, sont aller plus loin, en proposant l’interdiction de la vente à emporter de boissons alcoolisées! Comme si la pollution ne vient que de là !

Le wali de Tizi-Ouzou, Abdelkader Bouazghi, de son coté a déclaré : « On continue toujours à dire que c’est la faute au citoyen alors qu’on ne fait rien », avant de pointer du doigt la direction du commerce, au même titre que de nombreux autres directeurs de son exécutif, tout en oubliant que c’est son équipe et c’est lui le premier magistrat de la wilaya ! Donc, premier responsable du chaos. Mon seul souhait est qu’il ne soit pas obligé de manger son chapeau.

Dans les couloirs, un participant avait lancé : ‘‘Ils sont venus stigmatiser ceux qui consomment l’alcool et repartis comme s’ils ont réglé le problème de l’environnement dans la wilaya. Ils oublient que la première pollution est morale, à, l’école et dans les administrations corrompues, à l’image du gouvernement, de l’APN et du Sénat : Poubelle de la république, elle est très dégueulasse’’.

Celui-ci, a bien raison, chers messieurs l’artiste aux talents multiples et wali, totalement déconnectés des réalités. Et vous devriez plus souvent sortir des beaux quartiers et des beaux bureaux où il vous est confortable de pontifier loin des vrais problèmes rencontrés par les vrais gens.

« Délicieux » démagogue, bobo à souhait, ‘‘cet artiste aux talents multiples’’, que j’inviterais bien à sortir voir le village d’Ait Ouabane, relevant de la commune d’Akbil, dans la daïra d’Ain El-Hammam, qui conteste les résultats  du concours du village le plus propre, lesquels ont étaient falsifiés par des réseaux mafieux en tous genres, avec la scandaleuse complicité du wali qui se prétend neutre, loyale et humanitaires. Tout cela pour faire bénéficier d’autres villages dont les membres du comité sont proches de son parti et d’un autre élu, entrepreneur de fonction, escroc notoirement connu dans sa région d’Abi Youcef avant qu’il ne soit obligé de la quitter.

img002 dans Corruption en Algérie

Déclaration-Dénonciation du village Ait Ouabane

Sinon, comment un village ayant 87,33 points ne soit pas classé parmi les quatre villages sélectionnés alors qu’un autre village a obtenu un prix avec 86,66 points, alors que lors de la deuxième visite effectuée à Ait Ouabane, les membres de la commission ont même félicité les villageois pour les travaux entrepris ? 

Astuce simple pour ‘‘cet artiste aux talents multiples’’ qui a changé les membres de la commission la veille de la remise des prix, pour afficher ensuite dans les couloirs de l’APW les résultats ‘‘falsifiés’’, avec  cachet d’un huissier de justice, après que le scandale fut éclaté.

img0031

Tableau du classement des dix premiers villages selon la moyenne

Se sentir scandalisé, le président du comité du village d’Ait Ouabane, preuves à l’appui (Tableau du classement des dix premiers villages selon la moyenne), interpella le président de l’APW qui n’avait pas tardé à trouver une réponse médiocre : ‘‘Ne vous inquiétez pas, l’année, prochaine vous serez sélectionné’’. Ce qui confirme d’ailleurs que participer ou ne pas participer, le concours sera toujours sale, à l’image de ceux qui l’organisent. 

Il est à noter que, lors de la journée de la remise des prix, la salle s’est vidée juste après la proclamation des résultats.

 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Pourvillerupt2014 |
C2i3 |
Onesto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demoschange
| Collectifensa
| I.D.E.A.L. GONFARON