• Accueil
  • > Confidences
  • > APC de Tinebdar : fausse démission, réels soucis judiciaires et vraie manipulation

APC de Tinebdar : fausse démission, réels soucis judiciaires et vraie manipulation

Par : K. Sahiri

Bejaïa, le 24 octobre 2013

Pour les nombreux citoyens de Tinebdar, la folie occupe bien les esprits des ribauds. Sérieusement impliqué dans une affaire de corruption, d’expropriation illicite de terrains et compromis dans de nombreuses affaires relevant du pénal, le maire de Tinebdar joue ses dernières cartes. Pour une fois, soyons « obligé » envers l’auteur de cette attaque: « Vous êtes tous corrompus !». Les propos sont du Wali de Bejaïa qui s’adressait au maire de Tinebdar et à ses élus, reçus en audience au siège de la Wilaya.

En bateau et en famille de ribauds

Sorti de cette rencontre, le maire accuse le coup et sort sa baguette à manipuler les ignares. Il barbouille une fausse démission qu’il envoie à toute la presse. Comme d’habitude, la presse de pacotille, à sa tête « la débauche de Kabylie » est la première  à relayer. Suivra, le correspondant local de Liberté, K. OUHNIA, éternel manipulé-conscient ou sempiternel commis des escrocs et catalogué de  symbole de l’hérésie par ses collègues, auquel fait appel, à chaque fois, son gourou pour faire, souvent, la publicité de la folie en dictée qui sert d’articles de presse pour un journal en mal de correspondants à Bejaïa. Heureusement que la majorité de la presse indépendante n’est pas tombée dans le panneau ! Disons-le, c’est une affaire de correspondant et non de journal. Pour mieux apprécier l’objet de la manipulation, la prouesse était de taille. Tenez-vous bien ! Trois députés du FFS, Chabatti, YAHIA Boukellal  et Chafaï Bouaïche se déplacent à Tinebdar en compagnie d’une députée du RND pour soutenir le maire escroc, et cerise sur le gâteau, il réussit à compromettre une délégation du MAK, qui, sincèrement n’avait rien de commun avec ces derniers mais qui a tout de même  servi à meubler le théâtre de la confusion et de l’ignominie.

Une affaire de corruption qui éclabousse tout  l’exécutif communal

Depuis que l’affaire du détournement des milliers de litres de Gasoil au niveau de l’APC est découverte, les citoyens ne parlent que de la nouvelle trouvaille des « Hellabas »- pas ceux de la frontière algéro-marocaine- qui ont réussi à brasser des millions de dinars en un temps record.

Devant l’ampleur de cette affaire, dont l’artisan en chef est premier magistrat communal, la wilaya de Bejaïa se trouve au devant de la scène et cette affaire est appelée,  Naftal-Connexion, depuis que le ministre de l’intérieur est interpellé par les élus de l’opposition en 2012.Pour sauver sa peau, le maire n’hésite pas à jeter en pâture ses employés à qui il veut endosser les détournements. Peine perdue pour l’idylle, les investigations menées attestent bien qu’il est le principal accusé, d’où l’agitation en cours et les manipulations distillées et compromissions montées.

Un honneur perdu et une excitation maladive

C’est une réelle descente aux enfers pour  un corrompu notoire. Il a trahit tous ses amis. Il a été un indicateur sans vergogne. Il ment comme il respire. Il pactise avec la honte et il s’agite à mourir.

Son honneur perdu ; « au crématoire …les collabos » !  

APC de Tinebdar : fausse démission, réels soucis judiciaires et vraie manipulation dans Confidences 527456_408771355842969_309511384_n

Braham Bennadji :Mieux vaut une fin qui fait mal plutôt qu'un mal sans fin

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Pourvillerupt2014 |
C2i3 |
Onesto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demoschange
| Collectifensa
| I.D.E.A.L. GONFARON