Coulisses de l’APW – FFS de Béjaïa.

Pour les élus FFS de l’Assemblée Populaire de Wilaya (APW) de Béjaïa, rien ne manque tant qu’ils ont le pouvoir entre les mains. Ainsi, en plus d’avoir des privilèges, ils abusent de tout dont ils disposent ; ils gèrent la maison comme propriété privée : Argent, luxe et femmes c’est leur quotidien.

Coulisses de l’APW - FFS de Béjaïa. dans Confidences 1016095_620829064594737_1492595011_n

Mohamed Bettache, président d’APW de Béjaïa

Tout le monde parle du successeur de Brahim Meziani, qui est élu Sénateur FFS, Mohamed Bettache, actuel président d’APW de Béjaïa, semble connait bien la maison. Mohamed Bettache, 54 ans, universitaire, a déjà occupé le poste de président de l’APW de Béjaïa de 2005 à 2007. Il était élu à l’APW en 1997, vice-président de l’APW de Béjaïa de 2007 à 2012.

Mais de quoi s’agit-il exactement ?

L’aventure a commencé avec cette dame, Ghania Gasmi, adjointe d’éducation originaire d’El Kseur, qui l’a déjà côtoyé bien avant les élections locales du 29 Novembre 2012. Depuis qu’il est élu président de l’APW, elle ne quitte son bureau (Celui du Président, bien sur) que vers des heures tardives. Elle connait son programme de la journée, voir même celui de nuit, ce n’est pas étonnant car elle est collègue de sa femme au sein de l’académie de Bejaïa. C’est à la veille du congrès du FFS que cette affaire est sur la bouche de tous les Béjaouis, quand elle a été surprise aux environs de 18 h 15 dans le bureau du président d’APW, par la vice-présidente FFS, Rosa Ouberzou, en plein action. Elle lui a même remis une somme de 30 millions de centimes comme aide ‘‘symbolique’’ au congrès.

1184777_609825529060244_941103082_n dans Confidences

Des deux cotés : Rosa Ouberzou et Khaled Tazagharth

Depuis ce jour-là, Rosa Ouberzou est marginalisée par son supérieur qui préfère Madame Kafi, simple élue FLN !

D’ailleurs, elle n’a eu sa place comme membre du conseil national FFS que dans le quota femme puisqu’elle est la seule qui reste du clan Khaled Tazaghart, qui compte ses derniers jours à la tête de la fédération de Bejaïa.

C’est pour cette histoire qui défraie la chronique au sein de la direction nationale du FFS que Mohamed Bettache a préféré de ne pas occuper le logement du président d’APW afin d’éviter un scandale avec sa femme qui le surveille depuis le mois de mars déjà.

Un autre élu du FFS qui n’échappe pas à ces histoires de meurs : Boualem Mimouni,  architecte, actuellement enseignant vacataire à l’université Abderahmane Mira de Bejaïa et en même temps président de la commission aménagement du territoire et transport à l’assemblée populaire de wilaya (APW).Pour ce cas psychiatrique, sans âme ni conscience, il cible les étudiantes universitaires car il connait bien le milieu et surtout il pratique la formule de « Si tu veux avoir un 10, passes au bureau numéro 10 ». Pendant ce temps là, il passe son temps à bluffer sa femme qui est souvent à Akfadou, en lui mentant pour justifier ses absences

63526_563917443629721_925573783_n

Boualem Mimouni, président de la commission aménagement du territoire et transport à l’APW

Même cas avec Youcef Boukoucha,  étudiant -eternel – à l’université de Bejaïa, élu FFS à l’APW et Secrétaire national chargé à la jeunesse. D’ailleurs, c’est ce dernier qui est le lien avec les victimes de cet architecte assoiffé et il parait qu’il prendra la place de Rosa Ouberzou au futur remaniement de l’APW.

1184979_664598073551169_748748122_n

Youcef Boukoucha avec Kasri Abdelhafid, Brahim Meziani et Boualem Mimouni

C’est vrai qu’ils ont le temps et les moyens (puisque c’est avec les moyens de l’Etat qu’ils abusent), mais ils n’auront jamais leurs dignités. Enfin, ils n’ont jamais eu de dignité.

1170744_620541894633942_891093778_n

Mohamed Bettache avec Boualem Mimouni et Kasri Abdelhafid.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Pourvillerupt2014 |
C2i3 |
Onesto |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Demoschange
| Collectifensa
| I.D.E.A.L. GONFARON