Archive pour juin, 2013

Scandale au Vatican : Neuf prélats du Vatican accusés de pédophilie.

Scandale au Vatican : Neuf prélats du Vatican accusés de pédophilie. dans Confidences topelement

Des prélats du Vatican ont été dénoncés pour pédophilie par un prêtre catholique.

Un prêtre a dénoncé un vaste réseau de prostitution impliquant des mineurs et des prélats du Vatican. Ces derniers auraient payé jusqu’à 500 euros pour s’offrir des jeunes garçons.

Le Vatican doit faire face à un nouveau scandale: selon le journal italien « Corriere della Sera », le prêtre Patrizio Poggi a dénoncé le 8 mars dernier à la police romaine un vaste réseau de prostitution impliquant des garçons mineurs et des religieux. Parmi ceux-ci des prélats de haut rang.

Le prêtre aurait révélé le nom de neuf prélats qui rencontraient régulièrement des jeunes prostitués à Rome, avec la complicité d’un ancien policier. Ça n’avait rien de spontané ou d’improvisé, selon Patrizio Poggi. Il s’agissait d’un service très bien organisé.

Selon ses dires, l’ex-carabiniere recrutait les jeunes garçons près de la gare Termini. Il travaillait conjointement avec le manager d’une petite agence d’acteurs et de mannequin et un autre homme qui semble être le comptable d’une paroisse.

Les rencontres entre les religieux et ces garçons, essentiellement d’Europe de l’Est, avaient lieu dans une église en banlieue romaine. Les prélats pouvaient débourser entre 150 et 500 euros pour les services des jeunes prostitués, selon Patrizio Poggi.

Tunisie: Le califat fait sa pub sauvage

Tunisie: Le califat fait sa pub sauvage dans International tunisie-islamistes

Tunisie: Le califat fait sa pub sauvage

Le parti islamiste radical Ettahrir organise ce samedi 22 juin, au Palais des Congrès de Tunis, un congrès sur le califat avec le double intitulé : « Le califat, le changement et la libération » et « Chute des empires et retour de l’Islam ». 

Outre le mailing classique pour annoncer ce congrès, le parti Ettahrir a lancé une campagne d’affichage urbain sauvage, en infraction totale de la réglementation en vigueur, comme on le voit sur cette photo, prise par notre fidèle lecteur Caro Couillet avec cette banderole accrochée sur un pont de la Route X à Tunis.

Cohn-Bendit poursuivi au pénal pour pédophilie

L’étau se resserre autour de celui qui racontait sans honte ses pratiques sexuelles avec des enfants en bas âge.

Cohn-Bendit poursuivi au pénal pour pédophilie dans Contributions cohn-bendit-3

Cohn-Bendit poursuivi au pénal pour pédophilie

Aujourd’hui Daniel Cohn-Bendit ne peut plus sortir ni à Berlin, ni en Pologne sans être rappelé à son passé avec son livre Le Grand Bazar. Le célèbre réalisateur polonais, Grzegors Braun, ayant tout récemment appris les dires et les allusions sexuelles de Daniel Cohn-Bendit envers les enfants a porté une plainte en Pologne pour pédophilie contre l’eurodéputé franco-allemand. A Berlin dans deux conférences, où Daniel Cohn-Bendit participait, un homme a interrompu le bon déroulement de ces dernières et montré du doigt Daniel Cohn-Bendit avant de dire « cet homme est un pédophile » avant de lire le passage incriminé du Grand Bazar ou d’interpeller l’assemblée sur le passé de l’eurodéputé.

Prix Theodor Heuss. Tout commence avec la remise du prix Theodor-Heuss à Daniel Cohn-Bendit, qui a bien eu lieu ce 20 avril. Ce prix, qui récompense une personnalité politique, est donné à des personnalités qui ont œuvré pour la société et la politique. Le président de la Cour constitutionnelle fédérale allemande, Andreas Voßkuhle,avait refusé de participer à la cérémonie et de remettre le prix à Daniel Cohn-Bendit car « le Président ne pouvait pas associer la Cour avec des écrits parlant de la sexualité entre les adultes et les enfants », avait, alors au mois de mars, expliqué son service de presse. De nombreuses personnalités politiques d’outre-Rhin trouvent des excuses pour cet homme politique issu de la génération des années 68 où « il faut comprendre que cette génération a un certain passé ». Mais le jour de la remise du prix à Daniel Cohn-Bendit, ce dernier a été accueilli par une foule en colère.Dénoncé en public. Juste avant de partir en déplacement en Pologne, Daniel Cohn-Bendit était l’invité de Médecins sans frontières le 25 avril à Berlin à la Mairie Rouge, qui se trouve juste à côté de la gare Alexanderplatz et de la tour de télévision avec sa grosse boule genre discothèque. Dans le public réuni dans une salle de la mairie de Berlin, un homme a pris la parole après avoir été autorisé à pouvoir poser des questions et à s’exprimer.

Seulement, l’homme a calmement demandé à l’organisateur de Médecins sans frontières qui se trouvait sur l’estrade à côté de Cohn-Bendit : « Comment est-ce possible que Médecins sans frontières invite un homme qui se décrit lui-même comme étant un violeur d’enfants et comment peut-on imaginer que Médecins sans Frontières soutienne la pédocriminalité humanitaire ? » L’organisateur, micro en mains, visiblement agacé, a riposté en disant qu’il connaissait parfaitement le passage du livre et que cette intervention était hors sujet et que « Cohn-Bendit est là car il défend une position des Verts et qu’il est député au Parlement européen ».Le 28 avril Daniel Cohn-Bendit était cette fois au Berliner Ensemble, dans le célèbre théâtre tenu par Bertold Brecht et Heiner Müller sous le régime de la RDA. Daniel Cohn-Bendit est sur une estrade avec des représentants du magazine Cicero. Cicero, qui présente des photos et des dessins toujours recherchés et colorés, est un magazine réputé pour son sérieux et son intellectualisme.

Un homme sort du public et monte sur l’estrade pour montrer du doigt l’écologiste et lire à haute voix le passage incriminé de son livre le Grand Bazar.Pologne. Le 26 avril Daniel Cohn-Bendit devait participer à un colloqueà l’université de Wroclaw. Cette fois le député franco-allemand doit s’esquiver et déclare qu’étant malade, il ne pouvait plus participer à la conférence. Ce dernier restera planqué dans son hôtel toute la journée. En Pologne, pays catholique supportant mal « les idées » venues de cette Union européenne qui s’attaque à la famille, l’enfant est sacré. Les manifestants polonais étaient venus pour casser du verre ce jour-là. Le réalisateur polonais, Grzegors Braun, connu pour avoir réalisé un film sur Lech Wałęsa montrant son implication avec la Stasi, a appris tout récemment que Daniel Cohn-Bendit avait évoqué son passé érotique et sexuel avec des enfants dans une émission télévisée. Grzegors Braun a sur le champ porté une plainte au pénal contre Daniel Cohn-Bendit pour pédophilie.Parti des Verts allemands.

La fondation Heinrich Böll, « mémoire des Verts » possède les archives sur le dossier du Grand Bazar écrit par Daniel Cohn-Bendit. Bien que l’eurodéputé s’efforce d’expliquer qu’il n’a pas donné des ordres pour interdire à des chercheurs ou des journalistes de faire des recherches sur son livre, la fondation du parti des Verts, basé dans le centre de la capitale allemande, explique qu’une demande expresse est arrivée aux archives en provenance du bureau de l’eurodéputé pour ne pas dévoiler le contenu des cartons. On apprend dans cet article de la presse allemande que ces archives sont interdites au public, aux chercheurs et journalistes pour une durée de soixante ans jusqu’en 2031. Daniel Cohn-Bendit aurait-il d’autres choses plus terribles à se reprocher ? En tout cas il ne tient pas à faire la lumière sur son passé ! L’auteur de l’article explique que Daniel Cohn-Bendit aurait fait beaucoup plus de déclarations à caractère pédophile et que le livre ne serait pas le seul élément explosif.Dans la gazette intitulée Pflasterstrand des Linke de Francfort-sur-le-Main, qui a existé de 1977 à 1990, on y trouve des textes explicites : « L’année dernière une fille de six ans a flirté avec moi. C’était un moment des plus émouvants et des plus jolis que j’aie pu avoir… et ce n’est pas important d’écrire pour ou contre la pédérastie », peut-on lire dans une édition de 1978 dans Les Mémoires d’un dinosaure.Rappelons que Cohn-Bendit était le responsable juridique du Plasterstrand.

Qatar : Le coup d’état anti Emir qui dure 5 minutes !

Qatar : Le coup d'état anti Emir qui dure 5 minutes ! dans Flash - Scoop 13710621275126

L’Émir du Qatar, Hamad Ben Khalifa Al Thani

Les informations sur le retrait du pouvoir de l’Emir du Qatar,  se succèdent ces derniers jours alors que les sources bien informées parlent d’un coup d’état anti Halad.  » Ce coup d’Etat avorté a été fomenté  par un groupe de  responsables politiques et militaires dirigé par le premier ministre de ce pays, Hamad Ben Jassem, a révélé le quotidien palestinien al-Manar.

27 responsables militaires et sécuritaires impliqués dans le coup d’Etat contre Hamad Ben Khalifa, coup d’état qui visait à le remplacer par son premier ministre ont été arrêtés, selon ce rapport. c’est en ce sens qu’il faut comprendre le scénario de la passation du pouvoir entre l’Emir de Qatar  et son fils et celui de la mise en retraite de son premier ministre Hamad Ben Jassem. Au Qatar le « roi renard » tente de la sorte limiter la casse et stopper les impacts d’un coup de force perpétré au sein d’un petit état aux ambitions planétaires.  » on essaie en effet de consolider de la sorte les bases du pouvoir du futur émir , chose qui exige au préalable l’éradication des dirigeants du coup d’Etat, a écrit al-Manar. Le scénario de la passation du pouvoir de l’Emir qatari à son prince héritier est évoqué depuis longtemps en raison de différentes maladies dont souffre l’Emir.  dans ce droit file le prince héritier a passé de nombreux stages politiques et diplomatiques pour écarter toute difficulté après son intronisation.  Hamad Ben Jassem qui par le passé avait aidé l’actuel Emir à renverser sopn père cherchait en effet  à profiter de ses faiblesses dues à sa maladie et de s’accaparer du pouvoir. Développant ses relations avec Washington et Londres  Ben Jassem envisageait les convaincre de ne pas  s’opposer à un coup d’Etat contre l’Emir de Qatar, a affirmé al-Manar avant de souligner : l’Emir de Qatar a été informé des actes suspects de son premier ministre qui par la suite a été vivement  interrogé de sorte qu’au terme d’une rencontre d’une demi-heure la garde spéciale du palais de l’emir l’a expulsé et sa garde du corps lui a été retirée. il faut attendre dans les jours à venir, la fin de la carrière politiquetrès mouvementé du PM qatari.

Le roi du Maroc, Mohamed VI, hospitalisé à Paris.

 Le roi du Maroc, Mohamed VI, hospitalisé à Paris. dans Confidences mohamed-6

Le roi du Maroc, Mohammed VI, est surnommé le "roi de Betz"

Le roi du Maroc, Mohamed VI, hospitalisé à Paris. Il se trouve actuellement dans son luxueux palais de Betz pour une convalescence après avoir subit intervention chirurgicale à la suite des problèmes respiratoires.

A l’instar du président algérien Abdelaziz Bouteflika, un silence radio règne autour de l’état de santé de Mohammed VI. La presse marocaine a interdiction de faire allusion à ce sujet. Le souverain marocain, absent de son pays depuis quelques semaines, serait en France pour être soigné.

Voilà plusieurs jours que le roi du Maroc Mohammed VI se repose dans son château à Betz, situé en Picardie, en France. Sa présence n’est d’ailleurs pas passée inaperçue comme le précise Nadine, coiffeuse à Betz : « Tout le monde à Betz sait que le roi est dans son château. Encore ce matin (Jeudi 6 juin) j’ai vu le drapeau du Maroc et une voiture officielle devant la marie de Betz ». Inutile pour l’heure de programmer une visite vue de l’extérieur du château de Betz, une armada de forces de l’ordre vous en empêchera une fois arrivé aux abords de la bâtisse, à moins d’avoir un laissez-passer.

Il se murmure que Mohammed VI est, à l’instar de ses homologues algériens et mauritaniens, gravement malade. D’ailleurs, les apparitions télévisées quotidiennes du roi sont inexistantes depuis plusieurs jours dans le royaume alors qu’elles sont une habitude depuis son intronisation. Mais interdiction de parler de la santé du « Commandeur des croyants », cela équivaut à un blasphème au royaume. Donc officiellement, aucune information viable quant à son état de santé.

Il n’est toutefois pas utile d’en parler pour s’apercevoir par soi-même que le souverain a pris un coup de vieux et qu’il a anormalement grossi depuis 2009. D’après un journaliste d’El Imparcial, Pedro Canales, Mohammed VI souffre d’une insuffisance rénale ou d’une maladie de foie qui l’obligerait ainsi à se déplacer régulièrement en France. Pour rappel, fin 2009, le monarque a été placé en convalescence de cinq jours pour une « infection » qui ne présente « aucune inquiétude sur sa santé », selon la publication à l’époque d’un communiqué de la Maison royale. Une annonce inédite sur l’état de santé du roi. « Sa Majesté le roi Mohammed VI [...] présente une infection à rotavirus avec signes digestifs et déshydratation aiguë nécessitant une convalescence de cinq jours », avait indiqué le communiqué signé par le Pr. Abdelaziz Maaouni, médecin personnel du roi et directeur de la clinique du Palais royal. Une « petite forme » qui obligea tout de même le roi à se déplacer par moment à l’aide d’une béquille.

Il n’est pas le seul de sa famille à avoir été hospitalisé en France puisque, ironie du sort, quelques temps plus tard son frère cadet, le prince Moulay Rachid, avait été à son tour « hospitalisé à Paris dans un état sérieux ». Alors que la presse française n’a pas manqué de diffuser l’information, les journalistes marocains n’ont eu d’autres choix que de parler de la pluie et du beau temps au risque d’être arrêtés par la police marocaine pour « publication malintentionnée d’une fausse information » ou bien « allégations et faits non véridiques ». C’est ce qui est arrivé à certains journalistes marocains qui ont « osé » parler de la santé du roi.

Les Marocains se posent la question : comment va Mohammed VI ? Quand celui-ci se décidera à annoncer la vérité à ses sujets ? A suivre…

Pourvillerupt2014 |
C2i3 |
Onesto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demoschange
| Collectifensa
| I.D.E.A.L. GONFARON